Nettoyer les yeux de son animal de compagnie

Veterinary placing a few drops of eye drops dog Golden Retriever

Les yeux de nos animaux de compagnie sont précieux et fragiles. En prendre soin est donc essentiel. En nettoyant régulièrement leurs yeux, on épargne à nos amis chats, chiens ou autres bien des désagréments et des soucis de santé oculaire.

Pour quelles raisons doit-on nettoyer les yeux de son compagnon ? De quelle manière doit-on s’y prendre ?

Lire la suite →

Le prix des soins vétérinaires pour un chat

cat and vetAdopter un chat implique de connaître ses besoins et d’y répondre. Pour cela, on doit être disposé y à allouer un budget conséquent. Il englobe son alimentation, son hygiène, son confort, mais aussi sa santé. Administrés à titre préventif ou curatif (maladie, accident), les soins vétérinaires ont un coût qu’il est important de prévoir pour ne pas être pris de court. Lire la suite →

La première visite chez le vétérinaire pour votre animal de compagnie

Shar Pei dog getting bandage after injury on his leg

Une fois la décision d’adopter un animal prise, vous devrez rapidement l’emmener chez le vétérinaire. Cette première visite est des plus importantes, car elle vous permettra de vous enquérir de l’état de santé de votre nouveau compagnon. Elle constituera également l’occasion d’obtenir une foule de précieux renseignements autour des soins, de l’hygiène et de l’éducation. Lire la suite →

Prendre soin de son animal : les bons gestes du quotidien

grande-6ada4bc14394a1000ff9790c88205b1182fb86ebQuelle que soit l’espèce à laquelle appartient son animal de compagnie, en prendre soin est un devoir. Il s’agit de satisfaire ses besoins alimentaires et ceux ayant trait à sa santé, mais également de prendre les mesures d’hygiène et d’éducation adéquates.

Alimentation

Que l’on élève un chien, un chat, un rongeur, un oiseau, un poisson ou un NAC, il est essentiel de faire en sorte qu’il se nourrisse correctement.

Les besoins nutritionnels dépendent de l’espèce, de la race, de l’âge, de l’état de santé et de l’activité de l’animal. Pour un chien âgé, par exemple, on optera pour une alimentation comprenant des protéines hautement assimilables, plus riche en fibres, en calcium et en phosphore. Pour un chaton en pleine croissance, les menus seront composés aux 2 tiers de protéines et d’hydrates de carbone, associées à des graisses, des minéraux, des acides gras essentiels et des vitamines. Les rongeurs ont besoin de granulés et de fibres végétales. Les poissons, selon leur espèce, consomment des vers, des algues ou du plancton. La nourriture industrielle qui leur est destinée se présente sous forme de flocons, paillettes, granulés, comprimés ou sticks.

Santé

Le volet santé est extrêmement important. Un suivi vétérinaire et des soins réguliers permettent de prévenir les maladies et infections, ou de les traiter à temps.

Certains soins peuvent être réalisés par le propriétaire, comme ceux concernant les petites blessures, les traitements antiparasitaires ou les fièvres passagères. D’autres, en revanche, doivent être entrepris par des spécialistes, car ils demandent des connaissances et des moyens plus poussés.

Selon le vieil adage, mieux vaut prévenir que guérir. On veillera donc à anticiper d’éventuels soucis de santé en apportant aux animaux de compagnie une surveillance régulière et un soin constant.

Entretien et hygiène

Tout comme le suivi de la santé, l’entretien et les mesures d’hygiène doivent être réguliers. Les chiens nécessitent davantage d’attention en ce qui concerne la toilette. Là encore, tout dépend de la race, avec des robes plus compliquées à entretenir chez certaines et des mues plus ou moins fréquentes chez d’autres (certaines races ne connaissent aucune mue, tandis que d’autres muent 2 fois par an). Chez le chat, un contrôle régulier des oreilles et leur nettoyage pour les débarrasser du cérumen s’impose. Une inspection minutieuse de la robe également, dans le but de détecter d’éventuels parasites.